Rechercher

Maîtrise des outils digitaux : nous sommes formidables !



Deux mots peuvent qualifier la période que nous sommes en train de vivre : risque & instabilité.


Rester en bonne santé, protéger les siens, garder son emploi, préserver son entreprise, survivre… Le risque est présent à tous les niveaux. Sans compter tous les autres événements qui font de 2020 une année au-delà du noir. Deep black. Plus noire que noire. Fond du puit.



De fait, l’instabilité est reine : plus rien n’est sûr. Se projeter dans le futur est impossible et chaque projet, chaque action est un pari. Avec ses victoires et surtout ses revers. Nos appuis sont fragilisés, quand ils n’ont pas complètement disparu, et on sait tous combien un sol un poil ferme nous permet d’avancer.


Et pourtant… pour ceux qui ont été un peu épargnés, même si le blues rôde… quelle pugnacité ! Malgré ces discours constants sur nos (immenses) capacités à râler, à nous plaindre, à résister… quelle capacité d’adaptation !

Depuis 8 mois, nous apprenons, nous bravons, nous acceptons.


Nous sommes formidables.


Aujourd’hui, alors que nous sommes dans ce nouveau confinement, encore différent du premier, avec des limites floues, incertaines, on peut percevoir tout le chemin parcouru dans notre appréhension de nouveaux modes de travail.

On est maintenant experts en multiples plateformes de vidéo-conférence, de gestion de projets à distance et on a appris quasi tous seuls et si vite ! En expérimentant, en ratant, en s’humiliant parfois un peu. On sait aujourd’hui que nous sommes capables d’un changement extraordinaire quand on se pensait sclérosé.


Et revenons un peu en arrière. Ces 20 dernières années précisément. Ces générations pas franchement à la toute fin de l’alphabet, celles qu’on qualifie de « séniors », peuvent se targuer d’un exploit tout aussi notable : en 20 ans, sans avoir jamais été vraiment formés, ils se sont équipés d’ordinateurs, de téléphones intelligents, de tablettes. Ils ont appris à maîtriser chaque année (trimestre)(mois) de nouveaux outils, logiciels, applications, mises à jour, sans rechigner. Ils ont appris et réappris, se sont formés ou auto-formés, perdant constamment leurs repères et en en recréant. Sans mentionner le fait d’avoir complètement revu leur notion du temps, de la planification : ce qui demandait plusieurs jours ne nécessitait plus le lendemain que quelques heures. Oui, car il fut un temps où le pdf et Wetransfer n’existaient pas…


Nous sommes formidables.


Finalement, nous avons été bien formé à l’instabilité.

Mais doit-on s’en réjouir sans jamais s’interroger ? Car cette exigence constante de réajustements nous empêche de plus en plus de vivre sereinement le présent et de nous projeter dans l’avenir. Parce que la technologie s’est imposée au monde du travail au fur et à mesure sans réellement prendre en compte l’humain qui devait l’utiliser. Les objectifs se nommaient plus souvent "rentabilité" que "confort" ou "motivation".

Aujourd’hui force est de constater que cette très grande résilience opérationnelle a aussi généré du mal-être et de la perte d’efficacité.

Ne serait-il pas temps d’inverser la tendance ? Ne serait-il pas possible de maîtriser la course, de l’adapter au rythme, au souffle, aux capacités de chacun, au lieu de la subir de façon effrénée ?

 Un diagnostic, la mise en place d’un dialogue entre collaborateurs, le fait même reconnaître nos usages digitaux comme étant questionnables peut permettre à une entreprise, une équipe, un individu à aller beaucoup plus loin.


Parlons-en !

0 vue
  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

Digital Balance France

136bis, boulevard Macdonald

75019 Paris

anouck@digitalbalance.fr

06 62 34 46 16